Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

samedi 26 mai 2018

Des roses au naturel, chez Eleonore Cruse

Éléonore Cruse fait partie de cette génération qui a cherché "à vivre un idéal d'amour et de partage, en lien avec la terre à l'état brut". 
Dans le sillage de Mai 68, cette amoureuse de la nature, un brin hippie, a effectué un retour à la terre, d'abord en élevant des chèvres. C'est à Berty qu'elle s'est établie, au fond d'une petite vallée ardéchoise sauvage. Elle n'avait pas 21 ans. 
Puis, à partir des années 1980, s'étant découvert une passion pour les roses, elle a rassemblé une magnifique collection de rosiers historiques et a créé sa pépinière et une roseraie à nulle autre pareille : la Roseraie de Berty. 
Privilégiant les roses anciennes et botaniques, la Roseraie de Berty est devenue au fil des années l'un des exemples les plus réussis et les plus admirés d'une utilisation naturelle des rosiers dans les jardins.  Elle détient environ 1000 rosiers et a obtenu le label Jardin Remarquable.
Depuis 2006, Eléonore Cruse a imaginé à Ruoms, une seconde roseraie ardéchoise, la Roseraie des Pommiers, avec 600 variétés de rosiers. Par ailleurs, cette rosiériste est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les roses (entre autres, Roses aux éditions du Chêne).
Dans son nouveau livre, tout juste paru aux éditions Ulmer, Eléonore Cruse partage toute une vie d'expérience et d'apprentissage, qui comblera les amoureux des jardins sauvages. 
Encore un livre supplémentaire sur les roses, me dire-vous, oui, mais celui-ci a quelque chose en plus : le témoignage d'une vie. A ma connaissance, rares sont les ouvrages sur les roses où l'auteur rosomane raconte sa propre vie. J'ai juste en mémoire le livre d'Odile Masquelier sur son jardin de roses de La Bonne Maison.
crédit photo : Béatrice Pichon
Avec 'Les roses au naturel', l'ex citadine devenue paysanne, nous conte son parcours assez incroyable. Le mythe de "la Parisienne qui quitte tout pour aller élever des chèvres dans le Larzac", c'est elle. Il en fallait de l'audace, du courage et sans doute également une dose d'inconscience pour aller s'installer dans une campagne aussi rude et isolée !
 
Eléonore raconte ses aventures avec passion et pudeur. J'ai dévoré son autobiographie d'une traite. Elle ne semble retenir que le meilleur et pourtant elle a dû en rencontrer des difficultés. 
crédit photo : La Féerailleuse
Je n'ai pas encore visité ses roseraies. Chantre d'un retour au naturel et par lassitude certainement, elle ne désherbe presque plus la roseraie de Berty. Les roses doivent s'épanouir dans un océan de fleurs et herbes sauvages. C'est un concept, aux antipodes de mes habitudes de jardin citadin soigné, mais je suis sûre qu'il s'en dégage une poésie, une ambiance parfaitement en adéquation avec les lieux.








 www.roseraie-de-berty.com

Quelques liens de reportages photos intéressants :


11 commentaires:

  1. Tout à fait le style de jardin qui me fait rêver, il faut que je trouve ce livre...merci du partage!

    RépondreSupprimer
  2. C'est complètement magique, j'adore !! Et quand la pierre est au rendez-vous je suis toujours aux anges !! Grand merci Alix pour cette belle décourte qui me donne très envie de lire sa biographie. Un doux dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. coucou Alix,
    Je l'ai acheté ce livre. J'avoue que je m'attendais à autre chose avec le sous titre "secrets d'une rosiériste passionnée". En fait elle aurait du l'appeler "itinéraire d'une rosiériste passionnée".
    Je pensais qu'elle nous livrerait des savoirs faire de culture du rosier et non le récit de sa vie.
    Même si sa vie est passionnante.
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, le terme 'itinéraire' aurait été parfait, mais sans doute moins vendeur...
      Précisons tout de même que le livre ne contient pas que sa biographie mais aussi ses coups de coeur de rosiers et des conseils de culture.
      Bises

      Supprimer
  4. J'ai dévoré aussi ce livre qui est très prenant et très beau.

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas lu le livre ou pas encore ... mais les images sont de celles qui me font rêver.. c'est très poétique ... j'ai eu cependant il n'y a pas longtemps un écho défavorable d'une personne qui a visité récemment le jardin .. évidemment, je pense qu'il ne faut pas s'y rendre en s'attendant à un jardin impeccable, indemne de "mauvaises herbes" ... il faut au contraire y voir toutes ces roses qui affleurent et émergent comme des trésors à découvrir et se laisser emporter par la générosité qui semble régner dans ce beau parc ...
    Merci pour ce joli partage , bisesssss

    RépondreSupprimer
  6. Quel cadre magnifique! Voir des roses s'épanouir dans un endroit aussi sauvage, ça doit être magique!
    Tu me donnes envie d'acheter ce livre.

    RépondreSupprimer
  7. Ces photos sont superbes et tu as réussi à me rendre suffisamment curieuse pour avoir envie de lire son livre. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Et bien je crois que tu nous a donné envie à toutes de lire ce livre.Son itinéraire doit être passionnant . Mettre en adéquation une philosophie de vie naturelle sur un si long terme ne doit pas être si évident.Mon fils , par manque de temps , a un jardin fouillis et ses roses sont trois fois plus belles que les miennes !!!! Chaque jardin a son charme ! Il faut se laisser emporter par l'âme de la conceptrice et non s'enfermer dans ses propres critères . Enfin C'est ce que j'essaie de faire quand je visite un jardin ! Merci pour la découverte .Bises Alix

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Alix je reviens pour te dire que je viens de lire ce livre acheté pour la bibliothèque de ma commune et qu'illico il va figurer sur my Christmas whislist !! Je la rejoins pour penser que la nature sait se défendre et que point trop n'en faut forcément apporter de l'engrais à ces belles en dehors de la plantation. Et si elle donne bien des conseils et je les trouve précieux. Un très bon w.e Alix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou, j'achète pratiquement tous les livres qui paraissent sur les roses et à mon avis, ce bouquin d'Eléonore Cruse est le deuxième meilleur de ces dernières années. En pôle position, mon préféré est celui de Daniel Lemonnier mais il est très orienté Histoire.
      Bonne lecture, je t'embrasse.

      Supprimer