Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

mardi 29 avril 2014

En Normandie : Festival Graines de Jardin à Rouen (76)

Les fêtes des plantes ont le vent en poupe. Une nouvelle idée de sortie pour le mois prochain.

Cette année, et pour sa 6ème édition, le festival rouennais s'articulera autour de la thématique « le Jardin des cinq sens ».

Rendez-vous au Jardin des Plantes de la ville pour vous enivrer du parfum des roses anciennes, vous émerveiller devant les spectacles ou vous initier à l'art du jardinage.

  samedi 24 mai / dimanche 25 mai 2014  

Il est prévu :

-  des jardins éphémères illustrant quatre des cinq sens : le goût, l'odorat, le toucher et la vue 

-  des stands de pépiniéristes producteurs

-  un vide-jardin de particuliers

-  un marché bio

-  des stands conseils et des ateliers pratiques animés par des jardiniers professionnels

-  la visite des serres

-  des spectacles


Liste des exposants producteurs :


  • Roses Loubert : Rosiers anciens et botaniques
  • Culture florale : Plantes vivaces, sauges
  • ESAT Centre François Truffaut : Gamme de petits fruitiers
  • Ets Roulé : Hibiscus
  • Ets Rivard : Plantes à massifs, potées fleuries
  • Pépinière La Peignie : Spécialiste de roses anciennes
  • Le Jardin de Rodolphe : Vivaces, plantes en godets
  • Les Jardins d'écoute s'il pleut : Collections de fougères rustiques
  • Les Jardins de Grenelle : Plantes vivaces, graminées, plantes annuelles, compositions
  • Jardins et pays sages : Plantes vivaces et aromatiques
  • Monsieur Mallet : Conservateur du Chou de Saint Saëns
  • Pépinière Carniflore : Plantes carnivores et plantes de tourbière
  • L'important c'est la rose : Roses modernes
  • Pépinière AROARO : Plantes pour terrain calcaire
  • Pépinière botanique de Cambremer : Érables du japon
  • Pépinière Brins d'herbes : Vivaces d'ombre, Hostas, bulbes en pots à naturaliser
  • Pépinières Dupuis : Arbustes décoratifs, géraniums odorants, seringat, arbustes d'ornement
  • Pépinières Forgeot : Vivaces et graminées
  • Pépinière du Clos Saint Antoine : Vivaces rustiques
  • Arboflore : Rosiers
  • Mordret Horticulture : Plantes à massifs, aromates anciens et modernes
  • Pépinière des Korrigans : Vivaces rustiques et graminées ornementales
  • Pépinières Van Nuffelen : Collection de clématites
  • Pépinières La Hulotte : Plantes grimpantes
  • La Safranière du Perigord : Bulbes botaniques, safran
  • La serre volante : Plantes aromatiques, médicinales, anciennes, odorantes et rares
  • Un Simple Jardin : Plantes aromatiques et condimentaires
  • Les Tillandsia : Tillandsia variés
  • vendredi 25 avril 2014

    Ambiance parfumée au jardin

    Du lilas, des tulipes, des géraniums et des roses fleuris simultanément, il fallait bien immortaliser ces instants rares et précieux.

    Cet hiver, j'ai essayé la taille précoce. Au lieu de raccourcir les rosiers en février, j'ai taillé certains dès novembre. Avec le temps très doux, la végétation a redémarré très tôt et deux roses hybrides de thé ont fait leur apparition : L'Aimant et Bernadette Lafont. Deux roses au parfum très sucré mariées aux effluves du lilas. Du pur bonheur !

    
    centaurea montana
    
                                       L'Aimant                                                                 lilas
    géranium maculatum Chatto

    géranium sanguineum Tiny Monster



                                 géranium maculatum Chatto                      tulipes Lilac Perfection

    géranium erianthum

    

                                   Bernadette Lafont                                       géranium erianthum


    serpolet et myosotis


    mardi 22 avril 2014

    Rhapsody in blue

    Hybride moderne créé par Franck R. Cowlishaw (Grande-Bretagne), commercialisé en 1999.
    Cette rose connut un vif succès dès son lancement en raison de sa couleur tout à fait inhabituelle : un violet griffé de blanc qui oscille entre l'améthyste et le parme ardoisé. C'est toujours le 1er rosier à fleurir dans mon jardin. Sans doute parce que je ne le taille pas. Je supprime simplement les fleurs fânées. Il remonte très peu en septembre.


    Très florifère en mai, ce rosier produit des fleurs en bouquets avec un léger parfum épicé. Il fait penser au rosier liane Veilchenblau mais avec des fleurs plus grandes et plus foncées.

    Normalement, c'est un arbuste d'1 mètre, 1m 20. Mon exemplaire, quant à lui, a muté en rosier grimpant. Deux branches restent basses naturellement et trois autres culminent à 2 mètres de haut. 


    Par le plus grand des hasards, je l'avais planté au pied d'un vieux poirier, il y a 6 ans. Désormais, il l'escalade en toute liberté et m'offre ce spectacle en mai.





    vendredi 18 avril 2014

    Le jardin de Morailles (45) : un écrin pour les roses André Eve


    Le jardin de Morailles est la première roseraie d'exposition de la pépinière Roses anciennes André Eve. Situé à Pithiviers, au nord d'Orléans, il est ouvert gratuitement.
     
    Il sera encore possible de le visiter jusqu’au 19 juin 2016, 7 jours/7 de 9h à 18h.
     Et jusqu’au 29 juillet 2016, du lundi au vendredi aux mêmes heures.



    Une belle opportunité de voir les rosiers et autres plantes vivaces de la pépinière, en pleine période de floraison. Mais laissons les spécialistes présenter eux-mêmes leur jardin :

                        


    Les roses anciennes André EVE
    Jardin de Morailles
    Pithiviers-Le-Vieil
    45300 PITHIVIERS
     

    mardi 15 avril 2014

    Covent Garden

    Rosier floribunda obtenu en 1999 par Harkness (Angleterre) portant le nom d'un quartier londonien.

    Pas très répandu, ce rosier est pourtant parfait en avant-plan. C'est un buisson ramifié et dense avec de petites feuilles arrondies brillantes.


    Ecloses en bouquets plantureux, ses fleurs, bien pleines, sont tout en rondeur douce. Leur teinte crème s'accorde bien à leur forme de roses anciennes. De taille moyenne, elles s'épanouissent en coupe au coeur jaune vanille. Elles n'ont pas de parfum. 

    


    Planté à mi-ombre au jardin, il m'offre tout de même de belles corolles chaque année. Il est blotti à l'avant d'un hortensia, qu'il ne gène nullement car il garde une petite taille 60 cm.








     

    vendredi 11 avril 2014

    Symphonie en violet et bleu

    La sortie dominicale dans l'une des pépinières ou jardineries environnantes est un petit bonheur dont je ne saurais me passer. Les jardineries proposent de plus en plus d'objets de décoration et de moins en moins de végétaux mais en cherchant bien, il y a toujours quelques merveilles à glisser dans son panier :

    - une centaurea montana aux fleurs foncées. Les bleuets vivaces se plaisent bien à mi-ombre dans ma terre fraîche et calcaire. J'aime leur feuillage coriace et duveteux qui pousse tôt au printemps.

    - une veronica austriaca ssp. teucrium avec des épis bleu métallique, qui affectionne aussi les lieux semi-ombragés. Ses rameaux sont penchés. Il faut veiller à la planter en bordure.



    - un calamintha nepeta avec ses grappes de fleurs minuscules d'un rose très pâle. Une petite vivace à la senteur mentholée dont la floraison est très longue.

    - une veronica spicata Rocket Power Blue aux épis bien violets.
    
      


    - un géranium vivace Nimbus aux fleurs d'un coloris bleu intense, réputé pour sa croissance rapide.

    - une campanula medium aux longues hampes de cloches mauves.



    vendredi 4 avril 2014

    The Bishop

    ou Manteau d'évêque. Obtenu avant 1799.

    C'est la variété que Thory nomme en 1817 rosa cardinalis dans le recueil de roses de Redouté, à la suite de la notice sur rosa gallica. Il l'assimile à la gallique Pourpre Belle Violette, qui désigne en fait une autre variété. Notons qu'en 1821, il la confondra cette fois-ci avec le rosier évêque, imitant Pronville (?).

    (photo d'Orsola, déposée HMF)

    En 1820, le marquis de Chesnel en fait un synonyme du Manteau d'évêque.

    En 1821, Thory décrit à son tour Manteau d'évêque :  "celle-ci est sujette à varier dans ses couleurs ; plusieurs fois nous l'avons vu d'un pourpre violet éclatant ; mais aussi elle se présente souvent d'un pourpre à peine violet. Trois rangs de pétales larges, c'est une des plus belles de la série."

    Miss Lawrance nous en avait laissé une belle illustration d'époque (mais en la classant en centifolia) :

    Bishop rose, peinte par Mary Lawrance

    Pour finir, ajoutons qu'un spécimen de cette variété a été photographié par Rosemai à la roseraie anglaise de Mottisfont. Elle a publié un reportage sur son remarquable site de roses anciennes. C'est ici.
    
    (photo Rosemai)
    

    Sources :
    • Mary LAWRANCE, A collection of roses from nature, Londres, 1799.
    • GUERRAPAIN, Almanach des roses, dédié aux dames, Troyes, 1811.
    • REDOUTE / THORY, Les roses, tome I, page 76, Paris, 1817.
    • DE PRONVILLE, Nomenclature raisonnée des espèces, variétés et sous-variétés du genre rosier, Paris, 1818.
    • DE CHESNEL, Histoire de la rose, Toulouse, 1820.
    • REDOUTE / THORY, Les roses, tome II, page 30, Paris, 1821.
    • Journal des roses, Melun, revue de novembre, page 174, 1902.

    mardi 1 avril 2014

    Pépinière Lepage "Bord de mer" (2/2)

    Pour tenir compagnie aux géraniums achetés, quelques rosiers s'imposaient...

    Ce n'était pas prévu au programme mais devant la qualité des plants proposés en conteneur, je n'ai pas hésité. Il y avait des rosiers classiques, des paysagers et quelques David Austin, fort bien développés. Tous proposés à 11 € pièce.

    Il n'en fallait pas plus pour me convaincre. Et voici donc 2 rosiers supplémentaires à planter.

    Le célèbre Bonica. Buisson à fleurs groupées archi-connu pour sa floribondité et sa santé (labellisé ADR).
    
    Bonica (Meilland, 1981)

    Le lumineux Snow Ballet. Un couvre-sol aux petites rosaces blanc immaculé à intégrer en bordure du massif blanc-vert.
    
    

    Snow Ballet (Clayworth, 1977)
    

    
     
    
    Et puis je ne pouvais pas quitter les Côtes d'Armor sans emporter un pied d'agapanthe aux ombelles bleues si fascinantes et à la silhouette si graphique.