Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

mercredi 12 février 2014

Perpétuelle Bernard

ou Pompon Perpetual, cité dès 1837, en Angleterre et dès 1840, en France. Peut-être une mutation de Rose du Roi avec de plus petites fleurs.

La pépinière allemande Rosenschule RUF l'a photographié au Rosarium de Sangerhausen :
 
(photo déposée HMF)
 

Une grande confusion existe autour de ce nom car il y a aussi une autre rose Bernard (synonyme Mme Ferray) commercialisée actuellement.

Et pour compliquer le tout, Pompon Perpetuel désigne aussi une rose centifolia moussue (Vibert,1847).

La description d'époque précise que Perpétuelle Bernard est :
" une très belle nouvelle rose avec plutôt de petites fleurs mais très doubles et finement formées. Elles sont d'une couleur carmin délicat. Il s'agit d'un vrai Perpétuel. " *
"  Fleur moyenne, pleine, peu bombée, rouge clair, bon parfum ". **

Sources :     * RIVERS, The rose amateur's guide, Londres, 1837.
                    Catalogue de végétaux JACQUIN Frères, Paris, 1840-1841.
                    Catalogue LEFEVRE père et fils, horticulteurs à Mortefontaine (Oise), 1841-1842.
                    ** POITEAU / VILMORIN, Revue horticole, Paris, 1842.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire