Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

jeudi 30 janvier 2014

Rose du roi

...ou rose Lelieur. Obtenue en France, sans doute par Souchet vers 1815.


" Le rosier de Portland donne de juin à novembre des fleurs semi-doubles pourpre éclatant. Il a une belle sous-variété à fleurs très doubles appelée Rose du Roi. C'est un arbrisseau remarquable par son calice ayant souvent 6 sépales. Les fleurs moyennes, d'un rouge clair, sont souvent plus régulières et plus vives en automne qu'au printemps. "

Jamain- Les Roses (1873)

La Rose du roi a eu une forte propension à muter. Elle donna plusieurs sports dont :









       - Celina Dubos (aux fleurs blanc rosé)

       - Mogador (aux fleurs pourpres)
       - Panachée de Lyon (aux fleurs marbrées)


Un rosier gallique d'origine hollandaise portait déjà ce nom de Rose du roi. Sa fleur est décrite dans les textes anciens "moyenne, pleine, rose clair devenant lilas très pâle ".

Sources :
  • POITEAU, Le bon jardinier, 1828.
  • PREVOST, catalogue descriptif, méthodique et raisonné du genre rosier, 1829.
  • BOITARD, manuel complet de l'amateur de roses,1836.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire