Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

vendredi 21 août 2015

Saveurs du Sud

Avec un tel titre, vous vous attendez peut-être à ce que je vous vante les mérites de la bonne cuisine du Sud, désolée ce n'est pas du tout dans mes cordes !
Alors, à défaut de sustenter vos papilles, je vais me contenter d'attirer votre regard vers toutes ces beautés, qui se plaisent à ravir au soleil. Autant dire que le choc est réel, quitter mon jardin normand tout vert pour cette contrée albigeoise... comment dire... exotique...



Il règne ici un air de Toscane et on s'y fait très vite ! Quelle douceur de vivre !




Parc d'une villa d'Albi où les palmiers, les oliviers et les cyprès sont les rois.

Gabarre voguant sur le Tarn




Quel bonheur aussi d'admirer des arbustes en pleine terre, gorgés de chaleur, qui de loin ressemblent à de beaux buissons de roses. D'ailleurs ne portent-ils pas à bon escient leur nom : laurier-rose...


En ton sur ton, le classique nerium oleander rose bonbon s'accorde à merveille au lagerstroemia indica, ce bel arbre originaire d'Asie aux lourdes grappes, baptisé élégamment " lilas des Indes ".  



Quand le laurier-rose se décline en blanc, le mariage est parfait avec le feuillage vert-de-gris des oliviers, sur fond de ciel bleu azur. Celui-ci porte des fleurs simples au cœur légèrement rosé. En me documentant, j'ai découvert qu'il existait aussi une variété parfumée à fleurs doubles et aux boutons crème, au nom évocateur " Mont-Blanc ". Je ne l'ai pas encore observé. 




Finalement, le titre de ce billet n'est pas si incongru. Voilà, au moins, de quoi avoir l'eau à la bouche avec ces grappes de prunes à la couleur mauve grisé irrésistible.


Au Palais de la Berbie, ce sont les vignes qui grimpent sur les tonnelles en fer. 






Les rosiers sont rares ici mais heureusement, certains se pavanent comme des princes et illuminent les parterres de la ville. Quel est le nom de ce rosier charmeur aux délicates rosettes blanc albâtre ? S'agit-il de White Koster ? Pas sûr. Je vais mener l'enquête auprès des services communaux.



Le service espaces verts de la mairie a eu la gentillesse de me répondre. Il s'agit du rosier paysager Alba Meillandécor. Celui-ci, c'est certain, je vais l'adopter.




14 commentaires:

  1. çà change de notre belle normandie mais c'est magnifique !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a la chance en France d'avoir des régions très différentes mais tout aussi magnifiques. C'est un plaisir de vivre cette diversité !

      Supprimer
  2. Quel changement de décor et d'ambiance !!! cela me fait un peu drôle encore de t'imaginer dans le sud mais je suis sûre que l'on va très vite s'y faire surtout si tu nous livres d'autres pépites comme ce billet !! tes photos sont superbes et admirablement bien cadrées !! je ne suis pas vraiment surprise que ce beau rosier blanc soit un Meilland car les communes semblent souvent faire ce choix ... et cet alba, dont j'ai déjà lu beaucoup de bien mérite que l'on s'y intéresse de plus près c'est certain !! bises tout plein Alix et merci pour cette belle promenade dans ton nouveau décor !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce rosier Meilland est un vrai bijou. Très sain et florifère. Je pensais que les fleurs de cette variété étaient plus grosses. En fait, ce sont de petites fleurs, groupées en bouquet. Le rosier s'apparente à un polyantha.
      Je t'embrasse ;)

      Supprimer
  3. Alors, te voilà Albigeoise maintenant. C'est certain que ça doit faire un choc de civilisation!!!!!tien de commun entre ces deux régions. Enfin, je suppose. C'est génial de découvrir une nouvelle région.Merci de nous le faire partager .Les meillandécor sont des rosiers si faciles que tout le monde peut les adopter sans problème. Bises Alix et bonnes découvertes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'as dit, deux régions que tout oppose ! Je déménage régulièrement et j'éprouve toujours un grand plaisir à découvrir une nouvelle contrée. Mon époux avait envie de soleil, il est servi !!
      Bises.

      Supprimer
  4. hé bien effectivement, ton cadre de vie a bien changé, tu rejoins une contrée chaude en quittant une région ou le climat plus frais est souvent plus respirable
    j'ai hate de voir ton jardin ;-)
    bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, mon cadre de vie est le même. Je suis une citadine indécrottable donc j'habite toujours en pleine ville sauf qu'ici la pierre est rose et pas blanche !!
      A bientôt.

      Supprimer
  5. Et bien quel dépaysement, c'est vraiment magnifique! Un climat plus chaud en plus, quel bonheur! Je suis sûre que tu vas bien profiter de cette belle région.
    Ã très bientôt et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les 10 degrés de plus en moyenne sur le thermomètre, je suis contente de les avoir. En revanche, la mauvaise surprise, c'est que la région est infestée par les pyrales du buis. J'ai dû acheter en urgence un produit pour exterminer ces bestioles qui ont commencé à dévorer les feuilles de mes topiaires. L'horreur !
      A bientôt.

      Supprimer
  6. Une jolie ville que je connais, mais que je n'ai pas eu le temps de visiter comme elle le méritait.
    Alors Alix merci, ton article donne l'envie d'y retourner combler les lacunes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a beaucoup de choses à visiter sur Albi mais j'ai noté aussi deux jardins remarquables dans le département. Tu penses bien que je vais aller y faire un tour !

      Supprimer
  7. Tu as dû vivre dans cette région du sud de la France des moments exquis dans cette nature luxuriante. J'espère que tu ne trouvais pas dans cette région lorsque le thermomètre affichait des températures peu raisonnables et éprouvantes quand on fait du tourisme. Le petit rosier blanc est bien évidemment magnifique, je relève son nom. J'ai déjà une place pour lui....
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si Jocelyne, j'avais déjà emménagé au moment de la canicule ! Autant te dire que mes plantes apportées en pot étaient sous surveillance maximale. Le jardin est orienté Nord-Est, ce qui est une aubaine ici pour lutter contre le trop fort ensoleillement.
      Bises.

      Supprimer