Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

jeudi 26 mars 2015

Boutures de rosiers

J'envisageais de passer une dernière petite commande de rosiers, histoire de profiter des rabais de fin de saison mais c'était sans compter sur la générosité d'une être chère qui vient de m'offrir 4 pots de boutures. 


Dans chaque contenant, prennent place 3 ou 4 rameaux présentant déjà des petites feuilles toutes fraîches. Quelques racines blanches, se faufilant par les trous, ont fait leur apparition sous les pots. C'est bon signe. 
Pour l'instant, je laisse encore un peu les boutures dans mon mini coin pépinière. C'est dans un endroit mi-ombragé et à l'abri du vent du Nord que je stocke mes bébés. A découvert (pas besoin de protection en hiver dans ma contrée), ils sont simplement posés sur le composteur en bois et bénéficient de l’eau de pluie. Les nouvelles recrues vont continuer à raciner et je les planterai à l'automne prochain. 
Mais qui sont donc ces jeunes protégées ?


The ingenious Mr Fairchild (David Austin, 1993)

Un rosier anglais que l'on ne rencontre pas souvent sur les blogs.
Des fleurs de pivoine mauves, aux pétales lâches, avec un puissant parfum. Une hybridation, ancienne mouture, pas aussi florifère que les dernières créations du maître mais à découvrir.
(photos : Il broletto di Monica, Robert Mealing)





Pierre Gagnaire (Georges Delbard, 2002)

Un rosier arbustif qui gagne vraiment à être connu. Faisant preuve d'une vigueur époustouflante, il devient grand, large et bien ramifié. Aux beaux jours, il est constellé d'une myriade d'étoiles blanc rosé. Gros coup de coeur pour ses pétales virevoltants.
(photo : schmid-gartenpflanzen.de)




Raymond Privat (Barthélémy Privat, 1935)

Et oui, je ne fais pas une fixation sur les grosses fleurs joufflues. Au contraire, j'aime terriblement associer grandes roses pleines et petites roses. Pour casser le rythme des volumes, rien de tel qu'un rosier polyantha, planté en bordure de massif. Un coloris mauve fantastique pour celui-ci.
(photo : Loubert)




Martine Guillot (Dominique Massad, 1991)

Quand on a pour ancêtres des rosiers aussi illustres que New Dawn, Iceberg et Chaucer, la beauté est au rendez-vous. Une hybridation phare de la maison Guillot. L'alliance de la vigueur et du parfum. Une rose intemporelle aux effluves de gardenia.
(photo : baumschule-horstmann.de)



Pour mémoire, les variétés modernes de rosiers étant protégées, le bouturage n'est donc toléré que pour un usage strictement privé. Les rosiers anciens sont quant à eux libres de droits et ne sont donc soumis à aucune restriction de reproduction et de commercialisation.


14 commentaires:

  1. Réponses
    1. L'association des couleurs est en fait un pur hasard et je trouve que ces rosiers vont très bien ensemble !

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup Pierre Gagnaire , ses couleurs sont changeantes ; Ton article répond à une question que je me posais ; il m'a été offert des boutures de rosiers à l'automne dernier et je me demandais quand les planter .Donc, je dois attendre l'automne prochain, celà me semble raisonnable.Pour l'instant, ils sont dans la serre et je pourrais sans doute les sortir ou attendre qu'il ne gèle plus le matin ? La journée , les temératures sont positives. Bonne soirée Alix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, à ta place, j'attendrai octobre 2015 pour planter les boutures en pleine terre. En revanche, tu peux les sortir à l'air libre. Les fortes gelées ne sont plus à craindre. Même en plein hiver, mes boutures sont toujours dehors.
      A bientôt Maryse.

      Supprimer
  3. Ce David Austin est tout simplement sublime et j'avais déjà repéré Pierre Gagnaire pour ses belles corolles aux douces nuances mais également pour le nom de famille (qui est celui d'une personne proche !!) ... de biens jolies boutures qui ont fait une très belle mosaïque !! inutile de préciser que le DA a rejoint la tête de liste de mes envies !!!
    bonne soirée Alix , bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre Gagnaire a bien pris. Les boutures du DA sont plus timorées !! Des tiges un peu flétries...Aïe, aïe, pas certain d'avoir un spécimen aussi beau que sur les photos !
      Bises.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup la floraison du Pierre Gagnaire, une vraie beauté ce rosier
    quelle chance
    Je ne savais pas que les nouveaux rosiers étaient protégés, c'est pour éviter la multiplication probablement
    Bonne fin de semaine et par avance, bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est pour contrôler la multiplication. Et l'obtenteur perçoit des royalties sur les ventes.
      Bonne semaine.

      Supprimer
  5. C'est chouette ça et en plus une superbe selection :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais photographier les pots de boutures pour vous montrer les bébés en question mais avec la tempête et la pluie de ces derniers jours, impossible de sortir l'APN ! On attendra les fleurs...

      Supprimer
  6. Tu as de la chance d'avoir un être cher !
    J'ai planté R Privat cet automne, j'attends, j'attends!
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce Raymond Privat, je le voulais absolument. Les 4 rameaux ont super bien pris. Il va très certainement offrir quelques fleurettes dès cette année. Je jubile !

      Supprimer
  7. tu peux me dire qui est cette chère personne ?!! C'est très sympa et surtout la future destination de ces rosiers ira rejoindre le pays des cigales. Bonne journée.

    RépondreSupprimer