Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

vendredi 30 novembre 2018

Rosa cinnamomea

ou rosa majalis plena, rosa foecundissima. Rose botanique, non remontante.


Une beauté à l'état pur, cette rose ancienne. On a du mal à croire qu'il s'agit d'une variété botanique, tant cette fleur fourmille de pétales. Et pourtant elle apparaît (avec rosa alba maxima) comme la rose à multiples pétales la plus ancienne du monde végétal. 

Rosa cinnamomea est sûrement une mutation ou un hybride naturel du rosier à fleurs simples (5 pétales) et à floraison précoce rosa majalis, que les auteurs de la Renaissance surnommaient la rose de canelle (sic) car ses tiges marron roux ressemblent aux branches du cannelier. Cinnamomum signifie cannelle en latin.

Cette forme très double est mentionnée pour la première fois par le grand botaniste Charles de L'Ecluse (dit Clusius), en 1583. Il raconte qu'il cultive depuis de longues années une forme de la rose de cannelle avec beaucoup de pétales et que celle-ci n'a jamais donné de cynorhodon. Il la nomme rosa cinamomea pleno flore et joint une illustration en noir et blanc. S'en suivront de nombreuses autres gravures en couleur au cours des siècles suivants, dont celle de Basilius Besler en 1613.
gravure de 1583, reprise par le botaniste John Gerard 
en 1597, dans son Herball 




Redouté, 1817

Des formes de rosa majalis ont fait probablement leur apparition à plusieurs reprises car des variantes à fleurs pleines et rose pâle coexistent. Signalons notamment rosa foecundissima 'Tornedal' qui présente une forme étoilée et de jolis pétales en pointe.
Rosa cinnamomea, arbuste feuillu d'1m50, se pare de fines et élégantes folioles vert grisé, assemblées par 7. Ses boutons coniques attirent particulièrement l'attention car ils sont pourpres sur toute leur partie, calice compris. L'alliance de couleurs avec l'écorce 'façon bâton de cannelle' et les roses écloses irradie de beauté. Ne manque que le parfum de l'épice...
rosa cinnamomea


Crédits photographiques :


8 commentaires:

  1. Elle est superbe cette rose botanique. La nature a créée une merveille ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique, n'est-ce pas ?! J'ai craqué pour ses pétales effilés.
      Bises

      Supprimer
  2. coucou Alix
    je ne sais où tu trouves de telles beautés mais assurément elle m'a tapé dans l'oeil
    je découvre grace à toi une nouvelle espèce et un fort intéressant spécimen
    Quelque fois j'envie les botanistes qui découvraient des merveilles dont ces rosiers anciens et si fabuleusement beaux
    Merci pour cet intéressant et magnifique partage
    Belle et douce soirée ma chère jardinière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert ces roses anciennes et botaniques un beau jour de juin, lorsqu'il y a plusieurs années j'ai visité la roseraie de l'Haÿ-les-roses. La passion aidant, j'ai accumulé beaucoup de documentations à leur sujet. Je m'amuse beaucoup à rédiger ces notices pour partager mes découvertes.
      Bises

      Supprimer
  3. Littéralement sous le charme !L'as-tu en ton jardin Alix ! Plus çà va plus j'aime ces roses botaniques, je viens de planter, r.Glauca et je me suis régalée grâce à toi du livre d'Eléonor Cruze "Des roses au naturel". Bon dimanche. Bizzzh d'une Bretagne chagrine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas encore au jardin mais elle est sur ma liste d'attente ! Je n'ai pas non plus rosa glauca.
      Chaque année, je fais le tri dans mes rosiers pour éliminer les vieux pieds ou les décevants. De nouveaux bébés vont rejoindre le jardin cet hiver mais...chut, ce sera pour un article à venir...
      Bises du Midi tout aussi chagrin.

      Supprimer
  4. Elle est magnifique! merci pour ton article et pour le partage, c'est vraiment une belle découverte...

    RépondreSupprimer
  5. Quelle merveille ! Tu viens d'accroitre mes connaissances, et ma wish list ! Bises

    RépondreSupprimer