Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

vendredi 19 janvier 2018

Mme Legras de Saint Germain

rosier alba, obtenu avant 1848, peut-être 1846. Non remontant.
Ce magnifique rosier ancien, dont l'obtenteur reste inconnu, porte un nom bien français et pourtant c'est l'anglais William Paul qui le décrit le premier dans son livre The Rose Garden, paru en 1848.
Madame Legras de Saint-Germain ne semble pas un descendant pur de la famille des alba. Serait-ce un croisement avec un Centfeuilles ? L'arbuste est dénué d'aiguillons, son feuillage naît vert clair. Comme ses longues branches plient de souplesse, il est facile à palisser. Je l'ai personnellement courbé à terre pour le forcer à émettre des tiges secondaires.



Ce rosier se garnit au printemps de coupes moyennes, bien remplies de petits pétales avec au centre un reflet crème. A complète ouverture, les fleurs finissent très plates, d'un blanc de neige. Leur parfum est enchanteur, soutenu et sucré.


Mme Legras de Saint-Germain est souvent confondu avec un autre rosier alba plus célèbre, Mme Plantier. Un bon moyen de les différencier consiste à observer les boutons. Ceux de Mme Plantier sont roses, alors que ceux de Mme Legras sont jaunes. Les roses de cette dernière prennent aussi un caractère plus chiffonné. Leur cœur demeure à peine visible dans le tourbillon de pétales. 
Un rosier historique d'une pureté hivernale et apaisante, qui mérite une place dans tout jardin de passionné.


4 commentaires:

  1. Coucou Alix
    C'est un très beau rosier, je note son nom car il pourrait bien rejoindre mon jardin dans les mois à venir, j'avais justement dans l'idée d'accueillir un grimpant blanc et de l'accompagner d'un beau rosier buisson dans l'esprit du rosier que tu nous présente, j'aime beaucoup la forme de la fleur elle me fait penser à un beau dahlia pompon
    Merci pour ce joli partage
    passe un très bon week end
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon 'Mme Legras' est encore jeune et prend plutôt l'apparence d'un arbuste. Est-ce mon exemplaire qui est peu vigoureux ? En tout cas, il a très peu poussé. Ce n'est pas un envahissant ! Tu pourrais le caser facilement mais tu as de l'espace maintenant... 😉
      Bon week-end
      Bises

      Supprimer
  2. Elle est vraiment jolie, mousseuse, vaporeuse, de la chantilly végétale. Es-tu toujours sous la pluie toi-aussi ? Bon week-end ma chère Alix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je suis toujours sous la pluie. Nous sommes tous logés à la même enseigne. A part l'extrême Sud méditerranéen, les veinards.
      J'ai quelques pots d'heuchères qui attendent d'être plantés mais ce sera pour mercredi. On attend du 18 degrés plein soleil et là je vais enfin retrouver le sourire.
      Je t'embrasse.

      Supprimer