Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

jeudi 16 janvier 2020

Dans les Landes, le jardin de Marrast (40)




L'histoire d'une vie. Voilà comment pourrait être définie la relation qui unit Florent Harté au château de Marrast. Depuis maintenant 40 ans, il entretient et fait revivre cette majestueuse bâtisse et son jardin à la française, en pays d'Armagnac.

Tout commence en 1978, lorsqu'il achète le domaine, vétuste et abandonné, depuis de trop nombreuses années. Un travail considérable de rénovation l'attend. Le jardin est envahi de ronces.
Puis, nouveau coup du sort, les tempêtes successives dévastent complètement le jardin. " Il a fallu tout replanter en 2009, il ne restait plus que 3 ou 4 arbres", nous apprend Florent Harté. 

Désormais, des haies de charmilles structurent les chambres de verdure. Les parterres de roses sont ourlés de buis. Des statues illuminent les lieux de leur présence altière.

Au mois de juin, c'est un grand festival de couleurs. Les roses sont à leur apogée. Elles sont toutes regroupées ensemble dans un joyeux mélange multicolore.





Les bosquets d'hortensias, de rhododendrons, de bambous donnent l'apparence d'une nature opulente.

Une allée claire, gravillonnée, borde la façade ocre. Elle est ponctuée de palmiers de chine vertigineux. On peut se reposer dans un coin d'ombre.


Mais la Toscane semble toute proche. Des cyprès de Florence, alignés le long du bassin-ruisseau, accentuent le plan régulier du jardin et font flotter un parfum d'Italie.


Palmiers et Cycas revoluta apportent un goût d'exotisme.


Les tonnelles de glycine séparent les plans d'eau de la roseraie. 
En ligne de mire depuis le château, le pavillon marque le fond du jardin.

Puis, dans une tout autre ambiance, on découvre à l'écart du jardin fleuri, la Cour de la vénerie. L'ambiance est aussi exotique avec les palmiers et les citronniers.
Les bâtiments regroupent une grande grange et un gîte pour 6 personnes, de 120 m2. Cette maison d'hôtes hébergeait autrefois le piqueux de chasse du château (celui qui s'occupait de la meute de chiens). 
L'endroit paraît idéal pour allier vacances de charme et visite du jardin de Marrast.




LE JARDIN DE MARRAST

2277 avenue de l'océan - 40 270 Bordères et Lamensans


Sources :

7 commentaires:

  1. Un très beau jardin que je ne connaissais pas !
    Merci de la découverte.
    MC

    RépondreSupprimer
  2. Que dire ? Ce jardin est sublime ! J'adore les perspectives créées. Ce kiosque et ses statues sont mises en valeur dans cet écrin de verdure. Un jardin que j'apprécierais visiter un jour. Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  3. Merci merci Alix pour ce moment d'émerveillement qui va illuminer mon après-midi cloîtrée pour cause d'averses de grêle ! Cette propriété est séduisante à plus d'un titre j'y retrouve des couleurs douces préférées; J'aime tout le parc, les terrasses, la belle bâtisse .... Est-ce un rhodo sauvage mauve que l'on voit derrière le vase couvert en pierre ? Somptueux, un rêve, j'espère que ce domaine trouvera par la suite un successeur digne des actuels propriétaires, ce serait sacrilège sinon; Bon week-end et bizzzzh.

    RépondreSupprimer
  4. Quel endroit magnifique, on à du mal à croire que tout à été replanté il y a si peu de temps ! Beau boulot des jardiniers, et merci pour la balade et le découverte !

    RépondreSupprimer
  5. Une très belle découverte. Merci Alix. Tes photos sont magnifiques, la glycine féérique ! Bon week-end. Bises

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Alix Je n'arrive pas à trouver de boite mail pour te joindre.Aussi , ne voyant plus d'article de ta part , je me demandais si tout allait bien ? En tout cas, je l'espère ! Donne vite de tes nouvelles .Bises et à bientôt j'espère !

    RépondreSupprimer
  7. Tout comme Maryse je m'inquiète de toi chère Alix, que deviens-tu j'espère que tu vas bien ainsi que ta famille. On attend ton retour avec impatience. Plein de Bizzzzh du bout de la terre.

    RépondreSupprimer