Description


Bienvenue sur mon site dédié aux roses anciennes et modernes. Laissez-moi vous conter l'histoire de jardins remarquables, vous présenter des roses méconnues ou oubliées, vous conseiller de beaux livres...

Ce blog d'amateur est parfaitement libre et indépendant, je ne perçois aucun avantage, aucune rétribution de qui que ce soit. Sa seule vocation est le partage d'informations. Si vous empruntez une photo ou un texte de mes articles, veuillez citer vos sources comme je le fais moi-même. Les photos ne sont pas libres de droit. Pas d'utilisation commerciale sans mon accord.

N'hésitez pas à laisser en message vos remarques, vos avis... J'y répondrai avec plaisir.

mardi 25 février 2014

Palette de couleurs

Levons le voile sur le massif abricot-pourpre dont je vous parlais dans l'article précédent.

En fait, ce sont trois couleurs qui le composent : rose-abricot-pourpre. Trois teintes fortes que j'aime associer dès le printemps en combinant des tulipes de ces coloris. Intense, mais très joyeux !




Le ténébreux Munstead Wood aura pour vocation de tempérer toutes ces ardeurs. Planté à mi-ombre pour préserver son teint, espérons qu'il tiendra ses promesses de couleur et de parfum.
 
 
Le soleil britannique n'est pas le plus ardent mais je me méfie des splendides photos de David AUSTIN, sans doute un peu beaucoup retouchées...


Leonardo da Vinci apportera la touche carminée. Un rosier florifère, très sain et fidèle chaque année, qui se bouture très facilement.

Munstead Wood (Austin, 2007)
 
Sweet Dream (Fryer, 1988)
 
Leonardo da Vinci (Meilland, 1994) 
 

6 commentaires:

  1. Très joli ensemble: j'ai crée moi même un massif dans ces tons abricot/ pourpre cet automne..
    Chez moi, ce sera Munstead wood, Wild rover, The lady of megginch et pour les abricot ce sera Colette, Felicia, Sweet juliet et Leontine gervais!
    J'ai hâte de decouvrir ton massif cet été!
    Leonard de vinci me fait très envie mais je n'ai jamais trouvé d'emplacement pour lui..
    Il va falloir que j'y reflechisse serieusement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te faut absolument Leonard de Vinci !! C'est un champion de la floraison, vigoureux, bien touffu et sain. A tel point que je l'ai en 3 exemplaires au jardin !

      Supprimer
  2. J'ai l'impression que l'accord abricot-pourpre est la grande tendance jardin 2014 ! On est nombreuses à avoir créé des massifs dans ces teintes. Le mien est grand, il compte une bonne douzaine de rosiers.
    Munstead Wood est magnifique, mais chez moi il est assez rouge pour la floraison printanière. C'est seulement lors de la remontée de septembre qu'il devient vraiment d'un pourpre profond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, j'avais lu sur ton blog ta remarque sur la couleur de Munstead Wood. Ce sera la surprise au printemps.

      Supprimer
  3. Ce suis interpellée par Sweet Dream, il me semble qu'il est plutôt petit, non ? J'aimerais le planter en première ligne de massif si possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, sa petite taille le destine aux bordures de massif. Je ne le taillerai pas ou très peu pour qu'il prenne un beau développement.

      Supprimer